un accord avec l’Allemagne signé la semaine prochaine

Un accord sera signé la semaine prochaine entre la France et l’Allemagne pour “capacité d’importation d’électricité sûre” en France, a annoncé vendredi le gouvernement français à la presse. Cet hiver, l’électricité peut manquer en France, dont le courant est à 70% d’origine nucléaire. Le pays est déjà fragilisé par la disponibilité beaucoup plus faible de son parc nucléaire, avec environ la moitié de ses 56 réacteurs à l’arrêt pour maintenance programmée ou travaux liés à des problèmes de corrosion et des retards dans le calendrier routier. Dans ce contexte de sécurité énergétique incertain, le gouvernement s’attend à «deux choses importantes pour assurer le passage hivernal” et évitez les coupes ciblées : “effort de tranquillité énergétique” et “L’intégration énergétique européenne”.

“Assurez-vous que l’Allemagne joue le jeu de l’unité énergétique”

Sur ce dernier levier, un “Pacte franco-allemand” presque prêt pour “capacité d’importation d’électricité sûre” en France, indique le ministère de la Transition énergétique. « Le gouvernement travaille au niveau européen pour que les États membres et l’Allemagne voisine notamment jouent le jeu de l’unité énergétique en permettant l’exportation d’électricité vers la France à capacité maximale », nous l’avons dit “Les résultats de ce travail sont positifs et devraient aboutir à la signature d’un accord avec l’Allemagne la semaine prochaine”esquisser le ministère, alors que le Premier ministre doit se rendre précisément à Berlin.

La France envoie déjà du gaz à l’Allemagne

Cet accord devrait permettre “maximiser” leur La capacité d’exportation d’électricité de l’Allemagne vers la France. Paris envoie déjà du gaz à son voisin allemand depuis la mi-octobre pour l’aider à faire face à la sécheresse des flux gaziers russes. Le défi est de s’assurer “la capacité minimale est bien établie et maximisée en dehors du cadre européen, notamment lors des jours de tension sur le réseau électrique en France”, expliquer les ressources du gouvernement.

Cet accord concrétisera l’accord conjoint gaz-électricité inauguré le 5 septembre entre les dirigeants français et allemand, Emmanuel Macron et Olaf Scholz. Les deux dirigeants ont d’accord pour que la France envoie plus de gaz à l’Allemagnequi peut restituer, si nécessaire, de l’électricité à ses voisins fragilisés par une production nucléaire au plus bas.

Le gestionnaire français du réseau de transport d’électricité RTE s’est également félicité vendredi “renforcement” à partir de mi-novembre “la capacité d’échange physique avec la Belgique et l’augmentation par le gestionnaire allemand de la capacité offerte sur le raccordement existant”, conduite “d’augmenter le potentiel d’importation, et donc de renforcer la sécurité d’approvisionnement”.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button