revenir sur l’âge légal de départ à 64 ans “serait renoncer au retour à l’équilibre” du système, selon le ministre du Travail

Retrouvez ici tous nos live #RETRAITES

16h45 : Olivier Dussopt est allé griller le député de la commission des affaires sociales. Pour les plus motivés d’entre vous, il est visible sur le site du LCP.

15h53 : 📅 #RéformeDesRetraitesAudition par Olivier Dussopt, Ministre du Travail, du Plein Emploi et de l’Intégration sur la modification du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2023.⏰ Poursuivra sur ce compte à 16h30 #DirectAN

15h53 : Avis au fan club d’Olivier Dussopt (et à ceux qui veulent en savoir plus sur la réforme des retraites). Le ministre du Travail comparaîtra dans une demi-heure devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

15h41 : Nous ne l’appelons pas journaliste, parce qu’il ne l’est pas. L’homme a expliqué à Allons ytoujours avoir l’habitude de monter votre appareil photo [lui]” mais cela ne fait pas de lui un journaliste.

15h36 : Bonjour. Je ne comprends pas pourquoi vous avez titré “un manifestant”, alors que d’autres journaux ont titré “Un photographe espagnol/un journaliste espagnol”. Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez pris cette partie ?

14h57 : Le texte du projet de loi de réforme des retraites sera examiné dans deux semaines à l’Assemblée. Dans notre grande gentillesse, nous avons également fourni un petit résumé de ce que chaque partie pense du texte.

(XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

14h57 : La réforme des retraites va inciter 50 000 personnes à “retarder leur départ” cette année, l’estimation du Conseil supérieur des finances publiques. Si vous n’avez pas le temps de lire 19 pages de texte plutôt rempli de jargon, nous vous avons préparé un résumé ici.

14h15 : N’est-il pas temps de faire un trivia sur l’actualité au moment du résumé ?

Le ministre du Travail Olivier Dussopt a longuement défendu devant la presse son projet de réforme des retraites à l’issue du Conseil des ministres : “se reconnecter [l’âge de départ à 64 ans] est de repartir à l’équilibre du système.

L’IGPN a été saisie de l’enquête sur l’incident qui a conduit à l’amputation des testicules d’un manifestant qui participait à la marche parisienne jeudi dernier.

La Pologne a annoncé qu’elle demanderait à l’Allemagne son accord pour envoyer des chars Leopard en Ukraine.

Blanc fumé ou rose brun ? Les deux finalistes de l’interne PS, Olivier Faure et Nicolas Mayer-Rossignol, qui ont tous deux revendiqué la victoire, se retrouveront ce soir.

13h40 : Une plainte, avec constitution de partie civile, va être déposée dans les prochains jours pour violences volontaires ayant entraîné une mutilation par personne dépositaire de l’autorité publique, a annoncé hier soir Me Lucie Simon, l’avocate du jeune homme, sur notre antenne. Ce délit est passible de 15 ans de prison.

13h14 : L’IGPN a ouvert une enquête sur le responsable du terrorisme par personne dépositaire de l’autorité publique après l’incident de la manifestation de jeudi dernier, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris. Un homme de 26 ans a dû se faire amputer les testicules après avoir été frappé par un policier.

13h01 : @Wang pour ce que nous voulons Ce n’est donc pas le même problème. L’idée défendue par le gouvernement est de faire des réformes pour que le système de retraite fonctionne tout seul sans créer de déficit (en théorie). Au lieu de cela, l’augmentation du budget des armées est étalée sur six ans et sera en partie financée par “élimination des infrastructures”, a expliqué le chef de l’Etat sans s’expliquer en détail. La philosophie de ce mouvement bourgeois, selon lui : Nous n’avons pas besoin de faire plus de la même chose mais de le faire mieux“.

13h01 : Bonjour et merci pour votre travail. Le gouvernement n’a-t-il pas mentionné qu’il avait trouvé 400 milliards pour La Défense mais pas pour les retraites ? Par ailleurs, a-t-on envisagé de rétablir les cotisations sociales pour les heures supplémentaires ? Cela ne permettrait-il pas de combler ce soi-disant déficit?

12h46 : Vous étiez en train de cuisiner du risotto lors de la conférence de presse d’Olivier Dussopt après le Conseil des ministres ? Et tiens, voici un petit résumé de son discours al dente :

• Argument n°1 : la réforme permettra de rétablir l’équilibre du budget de financement des retraites, selon lui, avec 18 milliards d’économies d’ici 2030. “C’est vraiment basique”, il a martelé.

• Les négociations ne sont pas gagnées. Olivier Dussopt convient que le gouvernement a “désaccord avec les syndicats”, qui sont-ils contre toute mesure liée à l’âge légal.

• Il a détaillé le mécanisme de relèvement du minimum de retraite à 1 200 euros bruts pour une carrière complète, qui devrait bénéficier chaque année à 1,8 million de retraités actuels et à environ 200 000 nouveaux retraités.

12h27 : Vous êtes une employée d’une entreprise, vous avez commencé à travailler après 20 ans, vous avez un enfant. Vous craignez d’être sanctionné par le projet de réforme des retraites ? Votre témoignage nous intéresse pour ce journal de 20 heures en français de 14 heures. N’hésitez pas à nous écrire à maeva.damoy[a]francetv.fr. Merci beaucoup !

12:02 : Au sujet des retraités qui pourront bénéficier d’une augmentation de leur pension minimum, le ministre du Travail a précisé que 1,8 million de retraités actuels seront concernés.

12:03 : Il est midi, voici les nouveautés de l’actualité :

Retour sur 64 “reviendra à l’équilibre” le système, estime Olivier Dussopt. Le ministre du Travail s’exprimait à l’issue du Conseil des ministres, où le projet de réforme venait d’être présenté. Suivez notre diffusion en direct.

Au sujet de l’emploi des seniors, Olivier Dussopt rappelle la création d’un indice sur l’emploi des seniors, qui permettra de mesurer l’implication des entreprises de plus de 300 salariés dans le recrutement et le maintien dans l’emploi. et la formation des personnes âgées. “Pas respectueux” à compter de la publication de cet index “sera assorti d’une sanction pécuniaire”a ajouté le ministre.

“Je n’ai aucun doute. Il y a une décision qui ne peut être contestée”, a déclaré ce matin sur franceinfo Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, a été réélu pour un nouveau mandat. Nicolas Mayer-Rossignol, a continué à contester les résultats du vote et a dénoncé “une pratique proche de la fraude”.

Deux policiers qui ont fait usage de leurs armes hier soir dans le 11e arrondissement de Paris, près de la place de la Républiqueest en garde à vue depuis hier soir à l’IGPN, a appris franceinfo de source proche du dossier.

11h50 : Retour sur 64 “reviendra à l’équilibre” le système, estime Olivier Dussopt.

11h45 : Emploi des seniors : Olivier Dussopt rappelle la création d’un indice pour mesurer l’implication des entreprises de plus de 300 salariés dans leur recrutement, leur maintien dans l’emploi et la formation. “Le non-respect” de sa publicité “sera accompagné de sanctions”. https://t.co/XZO1YcVQyW

11h50 : Au sujet de l’emploi des seniors, Olivier Dussopt rappelle la création d’un indice sur l’emploi des seniors, qui permettra de mesurer l’implication des entreprises de plus de 300 salariés dans le recrutement et le maintien dans l’emploi et formation des personnes âgées. “Pas respectueux” la publicité de cet index “sera assorti d’une sanction pécuniaire”a ajouté le ministre.

11:48 : Le ministre insiste également sur l’amélioration en considération des difficultés. « Nous considérerons le mieux » dans le cas de personnes exposées à plusieurs facteurs de pénibilité, a-t-il dit. Gagner des points sera plus facile dans cette situation, a-t-il ajouté.

11h31 : “Nous voulons prendre en compte l’entrée précoce dans le monde du travail.”

Certaines dispositions relatives aux carrières longues n’apparaîtront pas dans le texte, a-t-il relevé, car ce sont des dispositions “des règles”.

11h31 : Olivier Dussopt confirme que le texte est “enrichi” ces derniers mois. “Nous faciliterons la libération anticipée”a notamment déclaré le ministre, précisant notamment que 100 000 habilitations par an seraient maintenues.

11h25 : Le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Intégration Olivier Dussopt est intervenu à l’issue du Conseil des ministres, où le texte de la réforme venait d’être présenté.

10h35 : Pour le secrétaire général de Renaissance, Stéphane Séjourné, c’est “incontestablement” que la première mobilisation contre la réforme avait suivi, mais maintenant “L’heure du Parlement” OMS “est aussi un droit démocratique”. Le texte doit être présenté en Conseil des ministres ce matin.

(ÉCRAN)

09:23 : Des difficultés techniques risquent de compliquer l’application du minimum de retraite de 1.200 euros, promis par le gouvernement, a appris franceinfo. Or, c’est l’une des principales étapes de l’exécutif que d’approuver son texte. On vous en dit plus. Le ministre du Travail Olivier Dussopt lors d'une conférence de presse à Paris sur le projet de réforme des retraites, le 10 janvier 2023. (BERTRAND GUAY / POOL / AFP POOL)(BERTRAND GUAY / PISCINE / AFP)

08:50 : De son côté, la députée Marine Le Pen a expliqué pourquoi elle n’était pas descendue dans la rue pour contester le projet de loi de réforme du gouvernement. “Chacun doit courir dans son couloir”dit-il sur BFMTV.

08:43 : L’ennui, les égoutiers en font l’expérience au quotidien. Principalement concernés par la réforme, ils doivent travailler encore deux ans à la réforme. A quelques heures de la présentation du texte en Conseil des ministres, notre reporter Louise Buyens a recueilli leur témoignage. Illustration des égoutiers du réseau d'Ile-de-France, à Maisons-Alfort, en juillet 2022. (DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP)(MAXPPP)

08:38 : “Le projet de loi que je présenterai sous peu” aux préoccupations des riverains, assure Olivier Dussopt, “spécifiquement sur la considération de la pénibilité, sur la considération d’une longue carrière”.

08:32 : “Il faut rappeler à la France que reprendre sa retraite à 60 ans, c’est 85 milliards d’euros par an.”

Le ministre du Travail, de la Pleine Energie et de l’Intégration s’est exprimé sur CNEWS au sujet du texte de réforme, qui doit être présenté en Conseil des ministres dans la journée. Selon lui, “la facture a beaucoup évolué”.

07:47 : Le texte de réforme des retraites, présenté aujourd’hui en Conseil des ministres par Elisabeth Borne, ne changera pas avant son arrivée au Parlement le lundi 30 janvier, apprend franceinfo depuis Matignon. Emmanuel Macron a déclaré hier “prononcer” que le gouvernement et le Parlement peuvent “organiser” renouvellement. Emmanuel Macron à l'Elysée, le 22 janvier 2023. (BENOIT TESSIER/POOL/REUTERS POOL/MAXPPP) (MAXPPP)

08:22 : C’est l’heure de notre revue de presse quotidienne. A quelques heures de la présentation du projet de loi de réforme du gouvernement en Conseil des ministres, L’écho et Allons y consacrent leurs premières pages aux effets de texte. Qui perd la réforme ? Ils et elles parlent dans Allons y.

(ÉLIMINER)

(échos)

Source

Lire Aussi :  Equipe de France - CdM : La France lui fait honte, il est scandalisé

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button