Paris International Fantastic Film Festival : 7 jours de monstres et de tueurs fous au Max Linder Panorama

Il fait froid et la nuit tombe tôt ? Idéal pour passer un moment au cinéma et avoir encore plus de frissons à la vue d’un des 26 films présentés lors de la onzième édition 2022 du Festival International du Film Fantastique de Paris, aussi appelé PIFFF ! Un événement qui débute ce mardi 6 décembre pour se terminer lundi prochain. Sept jours, donc, avec leur lot de monstres, tueurs fous, extraterrestres et autres créatures étranges retrouvés dans le décor unique du cinéma Max Linder Panorama à Paris.

Le bal (pas seulement des vampires) s’ouvrira ce mardi soir avec un projet japonais qu’on imagine bien fou, “Shin Ultraman” et se conclura le 12 décembre avec le très attendu “Venus”, signé Jaume Balaguero, maître espagnol de l’horreur . que l’on doit trois sur quatre “Rec” ou “Malice”.

Lire Aussi :  1er Semi- Marathon international de Benguérir : Victoire du Marocain Soufiane Boukentar et de la Kényane Chebet Emily

Pendant ce temps, “Earwig”, de Lucile Hadzihalilovic (“Innocence”), “La Montagne” de Thomas Salvador (“Vincent n’a pas de balance”), “Candyland”, de l’Américain John Swab, qui a fait forte impression au Festival de Locarno , ou le très en vogue “Influencer”, d’un autre américain, Kurtis David Harder. Et ce n’est qu’une petite partie de la sélection officielle, complétée par une fournée de longs métrages hors compétition, parmi lesquels on a repéré l’alléchant “Project Wolf Hunting”, une production sud-coréenne qui sortira prochainement en salles. Février, ou la nouvelle édition de l’anthologie d’horreur “V/H/S”.

Lire Aussi :  Cameron Smith lancera sa saison sur l’Asian Tour 2023

Cette édition 2022 célébrera également les 50 ans du magazine Mad Movies.

Les célébrations comprendront également une sélection de courts métrages, ainsi que de nombreuses projections cultes, consacrées au très laid “Haute Tension”, d’Alexandre Aja, au très malsain “Schizophrenia”, un OVNI autrichien de 1983 ou au très décadent “Caligula » de Tinto Brass, en plus de sa version long métrage, à l’insu du réalisateur de l’époque, avec des inserts pornographiques !

Lire Aussi :  « La règle de neutralité est devenue un prétexte pour faire taire les critiques, et non un outil de promotion de l’universalité des valeurs du sport »

Cette édition 2022, qui célébrera également les 50 ans du magazine spécialisé Mad Movies, sera également visitée par quelques grands noms du genre, comme le Britannique Neil Marshall, venu présenter son dernier bébé, “The Lair”, Alexandre Aja ou Thomas Salvador.

PIF 2022, au cinéma Max-Linder Panorama, 24 bd Poissonnière à Paris (9e). Il n’y a plus de laissez-passer disponibles. Entrée : 9,50 euros, cartes UGC Unlimited et LePass acceptées. Informations: www.pifff.fr

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button