Optiserve livre à Topfresh une solution de tri optique pour ses mini carottes

Des produits de collation sains tels que des mini-légumes arrivent dans les magasins. Contrairement aux concombres à grignoter ou aux mini-épinards, les mini-carottes ne se séparent généralement pas ou ne sont pas récoltées tôt. Les carottes longues sont coupées, grattées et triées pour obtenir un produit esthétique et homogène. Un trieur optique est donc un outil utile pour ce segment de commodité.

Une relation fructueuse
TopFresh possède une telle machine depuis deux ans. Cette entreprise du Flevoland s’approvisionne localement en carottes. Elles sont ensuite transformées dans les locaux de l’entreprise à Kraggenburg, après quoi les mini-carottes sont livrées à divers clients en Allemagne et à l’étranger, conditionnées de différentes manières, des unités de consommation au vrac.

Lire Aussi :  "Bol d’Ere", l’exposition de l’artiste martiniquaise Domi Marajo Sorrentino, évoque les émotions suscitées par notre époque

Pour sa production, TopFresh utilise principalement des carottes Imperator, qui sont longues, fines et de couleur vive, qui sont d’abord triées pour éliminer les corps étrangers. Ensuite, ils sont conduits, lavés, coupés et calibrés à l’aide d’un trieur à rouleaux. Le lendemain, ils ont été grattés, polis et confiés à notre Xcalibur.

Cotisation limitée
L’un des grands avantages de cette machine de tri optique est ses multiples possibilités de réglage. En réduisant ainsi les pertes, TopFresh obtient des résultats commercialisables élevés. Cependant, ce n’est jamais une pure perte, car les carottes sont utilisées pour l’alimentation animale.

Lire Aussi :  Lucas Bravo : une carrière qui passe de l’ombre à la lumière en seulement 2 ans

Un autre avantage de Xcalibur est qu’il permet de rendre compte du résultat exact du tracé. “Et évidemment, il y a là une grande différence. Même si nous appliquons une rotation des parcelles chaque année, nous ne replantons pas dans celles de mauvaise qualité”, explique Klaas Hiemstra de TopFresh.

Gagnant-gagnant entre capacité et énergie
Avant que TopFresh ne commence à utiliser Xcalibur, tout était trié à l’œil nu et manuellement, et uniquement pour la tache et la longueur. La capacité reste la même à environ 1 700 kg/h, mais le nombre d’employés est passé de 8 à 2. De plus, les mini-carottes TopFresh affichent désormais une qualité constante, car il n’y a presque pas de décoloration dans la caméra Xcalibur.

Lire Aussi :  « On ne tire pas sur des hommes mais sur des menaces », un ancien policier du RAID sort un livre témoignage

Pour plus d’informations:
OptiServe
Tel que. : +31 (0)495 588 510
[email protected]
https://optiserve.nl/fr

Date de publication:

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button