L’éolienne « pyramidale » inventée par l’entreprise française Eolink veut produire de l’électricité à 35 €/MWh

Les éoliennes flottantes représentent une solution adaptée pour exploiter pleinement la puissance des vents offshore. Cependant, afin de profiter de cet énorme potentiel, un système bien pensé doit être mis en place. En effet, l’eau est très profonde au milieu de la grande bleue, là où le vent est plus fort. Par conséquent, une manière plus appropriée de stabiliser le dispositif est nécessaire. Une solution adaptée est souvent très coûteuse et surtout difficile à mettre en œuvre. C’est précisément ce problème que certaines entreprises du secteur tentent de contourner. La marque française Eolink prévoit cependant de concevoir très prochainement son nouveau système d’éolienne flottante. Ce premier appareil il devrait produire environ cinq mégawatts d’énergie quand il sera mis en service au printemps 2024.

Lire Aussi :  A Lyon, un propriétaire se retrouve avec « 800 euros de travaux le mètre carré » pour rénover son logement

Poids réduit ?

Cette nouvelle éolienne flottante monté sur une base pyramidale. Pour mieux comprendre, imaginez deux triangles égaux, alignez les bases de chaque parallélogramme sur le même plan horizontal, puis joignez les deux points. Vous obtenez une pyramide et il y aura une hélice entre les sommets. En d’autres termes, le système ressemble en quelque sorte à une grande roue. Ces supports triangulaires remplacent donc le mât principal que nous avons l’habitude de voir. Grâce à cette configuration, le chariot portable deviendra systématiquement plus léger. A savoir, il sera posé sur quatre supports (les côtés des triangles), qui permettent une meilleure répartition de sa charge. Parce que la base est plus large que les éoliennes flottantes conventionnelles, l’appareil aura besoin de moins de métal pour maintenir la stabilité. Selon Eolink, ce système utilise 30 % moins d’acierpar rapport au modèle conventionnel.

Lire Aussi :  Les entreprises creusoises résistent-elles à la crise ?

Conception adaptée à la dynamique du vent et de l’eau

Contrairement aux éoliennes terrestres, une éolienne flottante comme Eolink ne craint pas les changements de direction du vent. Lorsque les pyramides sont bien placées, l’appareil parvient toujours à s’adapter au débit. Il faut aussi savoir qu’Eolink a mis en place dans ce nouveau modèle d’éolienne un système qui permet à l’éolienne chauffer à 120 degrés. Cette fonctionnalité évitera une inadéquation potentielle entre le vent et les courants océaniques.

Une conception qui réduit les coûts d'électricité jusqu'à 35 €/MWh.
Une conception qui réduit les coûts d’électricité jusqu’à 35 €/MWh. Crédit photo : EOLINK-IFREMER

Assemblage et installation faciles

Une éolienne pyramidale flottante aura l’avantage d’être “simple” à monter. Évidemment, une telle structure n’est pas facile à installer, mais elle est plus facile à assembler par rapport à d’autres éoliennes flottantes. Il peut être installé dans un chantier naval ordinaire avant d’être déployé en mer ou en océan. Après la construction, placez simplement l’éolienne dans l’eau pour la remorquer jusqu’au parc. Il n’est pas nécessaire de recourir à une grue spécialisée et très coûteuse. Une fois que l’appareil arrive à l’emplacement, il ne reste plus que les étapes d’amarrage et de connexion. Avec sa nouvelle éolienne, Eolink espère permettre de fournir de l’électricité, le prix est entre 20 et 25% inférieur par rapport à un autre système. Dans tous les cas, l’appareil ne sera pas exposé au marché avant plusieurs mois. Plus d’informations : eolink.fr

Lire Aussi :  « La Voix du Nord » pourrait licencier une centaine de salariés

acciona-energia.comrechargenews.com

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button