DIRECT. Guerre en Ukraine : La moitié du système énergétique endommagé par les frappes russes

15:04

Les Pays-Bas convoqueront l’ambassadeur de Russie

Il s’agit d’obtenir des réponses du gouvernement néerlandais sur le commentaire de Moscou sur le verdict du procès du crash du MH17, qui a dénoncé un verdict “politique” et “scandaleux”.

14:59

Elisabeth Borne se rendra en Allemagne le 25 novembre

L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit surtout de raviver la chaleur des relations entre les deux pays dans ce contexte de guerre. Selon les services d’Elizabeth Bourne, les deux pays réaffirmeront également leur “soutien indéfectible” à l’Ukraine.

14:22

Une partie importante de l’Ukraine est minée

Selon le ministère ukrainien des situations d’urgence, 30 % du pays est couvert de mines. C’est 10 fois plus qu’avant la guerre.

14:04

Coupes de précaution

Alors que de nombreux Ukrainiens sont toujours privés d’électricité, le service public national Ukrenergo annonce que, là où le courant est rétabli, “des restrictions sont imposées pendant de nombreuses heures” pendant la journée de ce vendredi pour éviter de surcharger le réseau électrique.

13:48

Nouvelle livraison d’engrais russes à venir

Une deuxième cargaison d’engrais russe devrait être acheminée de l’UE vers l’Afrique de l’Ouest après que l’ONU a réussi à lever les obstacles liés aux sanctions contre la Russie, a déclaré à l’AFP un haut responsable de l’ONU fortement impliqué dans les pourparlers.

En théorie, les produits agricoles et les engrais ne font pas l’objet de sanctions contre la Russie, mais en raison des risques liés au conflit en mer Noire, les armateurs ne voulaient plus geler leurs navires car ils ne trouvaient pas d’assurance. Après d’intenses discussions, la Russie et l’ONU ont trouvé une solution compatible avec les régimes de sanctions en place contre Moscou.

13:24

Des spécialistes ukrainiens “travaillent” en Pologne

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a déclaré que des experts envoyés par Kyiv “travaillaient déjà” dans le village de Przhevodov, où deux personnes sont mortes après la chute d’une roquette. Alors que la localisation d’un missile anti-aérien ukrainien est projetée par de nombreux pays, Dmytro Kuleba continue de provoquer un “missile russe”.

12h54

L’APEC condamne (en partie) la guerre

Dans un communiqué commun, les ministres des pays de l’APEC (Coopération économique Asie-Pacifique), actuellement réunis en sommet à Bangkok, ont annoncé que certains d’entre eux “condamnent la guerre” en Ukraine. Cependant, ils insistent sur le fait que ce sommet ne vise pas à résoudre les problèmes de sécurité.

Lire Aussi :  Les Etats-Unis sanctionnent l’ensemble de l’industrie chinoise des semi-conducteurs

12h23

La liaison ferroviaire Kyiv-Kherson se poursuit

Une semaine après le retrait russe, les autorités ukrainiennes annoncent la réouverture de la ligne ferroviaire Kyiv-Kherson. “Le premier voyage aura lieu aujourd’hui à 22h14 (c’est-à-dire 20h14 GMT) de la capitale, et arrivera demain vers 9 heures. (7h00 GMT) à Kherson”, a déclaré sur Facebook un responsable local, Serguiï Khlan, ajoutant qu'”environ 200 passagers (…) voyageront sur le navire”.

11:57

Moscou revendique la destruction d’un arsenal

L’agence de presse russe Tas affirme que les forces de Moscou ont détruit un stock d’armes fournies par l’Occident en Ukraine. Information non confirmée par l’Ukraine ou des sources indépendantes.

11h36

Pas de compromis

Pour Mikhaïlo Podolyak, conseiller du président Volodymyr Zelensky, un compromis sur les territoires ukrainiens “n’apporterait pas la paix mais augmenterait le nombre de victimes”. Toute concession sur la question “serait une victoire pour Poutine”, clame-t-il, à l’instar du président ukrainien.

11:14

Les critiques d’Orban

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a qualifié les sanctions de l’UE contre la Russie de “pas vers la guerre”, intensifiant la critique d’une stratégie de Bruxelles qu’il juge “dangereuse”. Il se dit même prêt à “combattre” un éventuel nouveau paquet de sanctions.

REUTERS/Bernadett Szabo/Photo d’archive

“Quiconque intervient financièrement dans un conflit militaire prend position”, juge encore le leader nationaliste dans un entretien.

11:05

Aucune réunion au sommet entre Moscou et Washington n’est prévue

Dans le même communiqué, Dmitri Peskov a également déclaré qu'”il n’y a aucune perspective de sommet entre la Russie et les Etats-Unis”. Pour autant, “si les Etats-Unis se montrent prêts et intéressés, nous ne refuserons pas” une rencontre, assure Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères.

10:57

Moscou discute avec Nord Stream

“Il est important de trouver qui est derrière” l’attaque contre les gazoducs Nord Stream 1 et 2, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l’agence de presse russe Tass, quelques minutes après l’attaque. Annonce des premières conclusions suédoises, qui confirment la position de “sabotage”.

10h42

Retour de l’électricité à Lviv

Alors que de nombreux Ukrainiens sont privés d’électricité après les attaques russes, le maire de Lviv confirme sur Telegram que le courant est revenu dans presque toute la ville.

10:09

La Russie veut se renforcer en Crimée

“Des travaux de fortification sont menés sous mon contrôle sur le territoire de la Crimée afin d’assurer la sécurité des Crimés”, explique Sergueï Aksionov, le gouverneur installé par Moscou.

Lire Aussi :  Guerre en Ukraine : Les autorités pro-russes vont procéder à des évacuations sur la rive orientale du Dniepr

09:40

La partie sabotage a été confirmée pour Nord Stream

Le procureur suédois, qui mène l’enquête sur les fuites des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, a confirmé ce vendredi matin qu’il s’agissait d’un acte de sabotage. “L’analyse montre des traces d’explosifs sur plusieurs des objets extraterrestres découverts”, indique-t-il dans un communiqué de presse, précisant que l’enquête est en cours. Pour l’heure, cependant, le procureur n’indique aucune responsabilité.

09:21

Un pas vers les États-Unis ?

“J’espère que la perspective (d’un échange de prisonniers) est non seulement actuelle, mais se renforce, et que le moment viendra où nous parviendrons à un accord concret”, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov. Agences de presse russes. Ces déclarations interviennent au lendemain de l’annonce du transfert dans une colonie pénitentiaire russe de la basketteuse américaine Brittney Griner, arrêtée à Moscou et condamnée pour trafic de drogue.

AFP/POOL/EVGENIA NOVOZHENINA

Les supporters du basketteur portent plainte politique, accusant les autorités russes de la retenir en otage au milieu des tensions entre Moscou et Washington à propos de l’Ukraine.

08:57

Décès dans la région de Zaporijia

Sur Telegram, le conseiller à la présidence ukrainienne, Kyrylo Timochenko, rapporte que deux personnes mortes ont été retrouvées ce vendredi, au lendemain de la fusillade dans la région de Zaporijia. Cela portera le nombre de morts à neuf après le bombardement de jeudi de la ville de Vilnius.

08:46

“Préparation de l’hiver 2023”

“Nous ne manquerons pas de gaz naturel cette année”, assure Thierry Breton. « Nous traversons déjà cet hiver (…) et l’avenir, nous le gérerons », poursuit le commissaire européen. “Nous préparons déjà l’hiver 2023”, explique-t-il à France info.

08:39

La guerre derrière le largage de missiles en Pologne

“C’est quand même à cause de Vladimir Poutine”, réagit Thierry Breton après qu’un missile est tombé mardi sur la Pologne, tuant deux personnes. “On verra la performance, mais le début c’est quand même cette guerre”, insiste le commissaire européen, toujours dans l’information française.

LP/Olivier Lejeune

08:35

Poutine “déterminé à continuer”

“Tout le monde voit qui est Poutine et ce qu’il fait. (…) Il est déterminé à continuer, donc on va continuer à augmenter les sanctions”, assure Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, à France info.

08:23

08:08

Les Russes en pleine réorganisation

Selon la nouvelle mise à jour quotidienne du ministère britannique de la Défense, les Russes sont actuellement en train de reconstituer leurs troupes et de se réorganiser. De plus, ils auraient commencé à creuser des tranchées près de la frontière de Crimée mais aussi entre les régions de Donetsk et Louhansk “ce qui laisse penser qu’ils se préparent en cas de nouvelle révolution ukrainienne”, a indiqué le ministère.

07:56

Des experts ukrainiens sont arrivés en Pologne

Ils se joindront à l’enquête pour découvrir d’où a été tirée la roquette qui a tué deux personnes en Pologne. “Nos experts sont déjà en Pologne”, a déclaré Dmytro Kuleba, chef de la diplomatie ukrainienne, sur Twitter. “Nous espérons qu’ils accèderont rapidement aux lieux” de l’incident, “en coopération avec les forces de l’ordre polonaises”, ajoute-t-il.

07:47

“Violations graves du droit international humanitaire”

Les frappes russes sur les infrastructures civiles (dont l’électricité) “sont des actes constitutifs de crimes de guerre”, a déclaré à France info la juge Anne-Claire Lesandre, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. “Ce sont de graves violations du droit international humanitaire”, insiste-t-il.

07:43

Groupes de chercheurs français en Ukraine

“C’est particulièrement préoccupant de notre part”, a déclaré à France info Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, au sujet de ces allégations de torture à Kherson. “Nous avons des équipes en Ukraine pour aider les enquêteurs” dans cette ville s’ils le demandent, poursuit-il.

07:42

Des tortures à une échelle “horrifiante”

“Je n’ai pas encore vu” de torture “à une telle échelle”, “depuis que j’ai visité tous les sites de torture dans différentes régions d’Ukraine”, a déclaré à la télévision nationale Dmytro Lubinets, le responsable parlementaire des droits de l’homme.

07:35

10 millions d’Ukrainiens sans électricité

07:31

“Cette guerre est aussi ton problème”

Au sommet de l’Apec, Emmanuel Macron appelle les pays d’Asie-Pacifique à rejoindre le “consensus grandissant” contre la guerre en Ukraine, soulignant que cette guerre est aussi “leur problème”. “Aidez-nous à envoyer ce message à la Russie : arrêter la guerre, respecter l’ordre international, retourner à la table (de négociation). “, insiste.

07:29

Bonjour et bienvenue

Vous trouverez dans ce direct et tout au long de la journée les derniers développements liés à la guerre de la Russie en Ukraine.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button