cinq choses à savoir sur Rishi Sunak, choisi par les conservateurs pour devenir le nouveau Premier ministre

Moins de deux mois après sa défaite face à Liz Truss, Rishi Sunak a cette fois réussi à devenir Premier ministre du Royaume-Uni et à succéder à celui qui n’aura fait qu’un rapide passage à Downing Street. Sa nomination devrait être officialisée le lundi 24 octobre. Penny Mordant, sa seule rivale dans la course à la direction du Parti conservateur, a concédé lundi sa défaite.

Rishi Sunak il est le seul à avoir recueilli le soutien d’au moins 100 députés conservateurs, seuil nécessaire pour participer aux élections internes de son parti. De son côté, l’ancien Premier ministre Boris Johnson, tenté par un retour au pouvoir, a finalement jeté l’éponge. Franceinfo vous résume cinq choses à savoir sur le nouvel homme fort du Royaume-Uni.

1Son ascension politique est fulgurante

Élu au Parlement en 2015, Rishi Sunak est devenu en quelques années l’un des députés conservateurs les plus populaires du pays. Il s’est rapidement montré très pro-Brexit lors de la campagne référendaire de 2016, gagnant les faveurs de Boris Johnson, qui a maintenu son engagement. Devenu Premier ministre, ce dernier l’a nommé chancelier de l’Échiquier, l’équivalent britannique du chancelier de l’Échiquier, en février 2020, alors qu’il n’avait pas encore 40 ans.

Lire Aussi :  DIRECT. Guerre en Ukraine : Kiev dit avoir reçu de nouveaux systèmes occidentaux de défense antiaérienne

Immédiatement confronté à la crise du Covid-19, ce partisan de l’austérité budgétaire doit procéder à l’élaboration d’un plan de sauvetage de 350 milliards de livres (403 millions d’euros), assurant dans de nombreux cas : “Nous ferons tout ce qu’il faut”. Sa maîtrise des archives et sa popularité en font l’un des rivaux de Boris Johnson, avec qui les relations sont tendues. En juillet 2022, il a été l’un des premiers à démissionner du gouvernement, citant “des approches fondamentales très différentes”. Affaibli par le ‘Partygate’ qui a fait tomber trop de ministres, Boris Johnson va finalement jeter l’éponge deux jours plus tard.

Le lendemain, Rishi Sunak se déclare candidat à la tête des conservateurs et devient ainsi premier ministre. Là, il connaîtra enfin son premier échec, les membres du parti conservateur lui préférant Liz Truss, alors qu’il était soutenu par la majorité des députés de son camp.

2Il vient des meilleures universités

Issu d’une famille indienne arrivée au Royaume-Uni dans les années 1960, Rishi Sunak explique que ses parentsJ’ai beaucoup sacrifié” Donc ça peut “Je vais dans les meilleures universités.” “J’ai eu la chance d’étudier au Winchester College, à Oxford et à Stanford”, il écrit sur son site. Ces institutions prestigieuses ont changé sa vie, dit-il, lui ouvrant des horizons internationaux.

Lire Aussi :  Salon international du tapis : Immersion totale dans la culture marocaine

C’est à l’université de Stanford en Californie qu’il rencontre sa femme Akshata Murty, héritière de l’un des hommes d’affaires les plus riches d’Inde. Le couple a vécu plusieurs années aux États-Unis avant de s’installer au Royaume-Uni. Ils sont parents de deux filles.

3Il fait ses premiers pas dans la finance

Après une formation prestigieuse, Rishi Sunak a débuté sa carrière au sein de la banque d’investissement Goldman Sachs, en tant qu’analyste junior. Il a ensuite poursuivi sa carrière au sein de plusieurs fonds d’investissement, dont le Children’s Investment Fund, “l’un des hedge funds les plus importants de Londres”Explique Les échos. Un parcours qui lui a permis de construire un héritage très important. En juillet, la fortune cumulée de l’ancien ministre et de son épouse était estimée à plus de 840 millions d’euros par le quotidien britannique Thé L’heure du dimanche (lien en anglais et réservé aux abonnés).

Surtout, cette carrière l’a convaincu de s’engager dans des réformes économiques libérales. “Je comprends de ma propre expérience pourquoi les politiciens doivent soutenir la libre entreprise et l’innovation pour assurer la prospérité future. dit-il sur son site internet.

4La situation financière de sa femme fait polémique

En avril 2022, alors ministre des Finances, Rishi Sunak voit la situation de son couple exposée au grand public. Le journal britannique L’indépendant (En anglais) révèle que sa femme bénéficie d’un statut fiscal de “non-résident” au Royaume-Uni, ce qui lui permet d’économiser des millions de livres d’impôts.

Lire Aussi :  présence russe à Zaporijjia, un astronaute à Kiev… Le point au 277e jour

En pleine crise inflationniste, l’opposition en a profité pour attaquer le ministre conservateur. “C’est légal, mais est-ce juste ?”demande spécifiquement Ed Miliband du Labour sur Sky News (En anglais). “C’est lui le chancelier britannique de l’Échiquier demande aux citoyens de payer plus d’impôts. (…) Je pense que Rishi Sunak et sa famille devraient y réfléchir.”

5Il est victime de racisme dans son propre camp

Rishi Sunak est le premier britannique d’origine indienne à devenir chef du gouvernement. La couleur de sa peau a suscité des attaques, y compris de la part de certains partisans de son propre parti. Le journal Sortie (lien réservé aux abonnés) relate la remarque raciste, samedi sur la radio britannique LBC, d’un électeur conservateur convaincu que “Rishi n’est pas vraiment britannique”. “LAoui, 85% des anglais sont blancs et veulent voir un premier ministre qui leur ressemble”a assuré cet homme se présentant comme membre du parti conservateur.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button